Nos actualités

Ce qui arrive pour 2019…

tête chaude avec extrudeur embarqué dual drive

Cela fait un moment que je n’ai pas posté sur mon blog, nous étions complètement surchargés par les commandes de SpiderBot HT et ABSolute2 et nous devions produire les machines. Je n’ai donc toujours pas eu le temps de mettre à jour le site.

Donc, juste quelques nouvelles avant les vacances de Noël :

SpiderBot V4.0 HT

– Le logiciel qui gere la caméra infrarouge est maintenant terminé : il fonctionne sur un Raspberry Pi avec écran tactile ou sur un écran standard, clavier et souris. C’est très simple, il suffit de cliquer sur la vidéo pour obtenir instantanément la température du point cliqué (Spot temp)….

spiderbot ir01
spiderbot pei01

– Les tests de notre nouveau lit PEI en massif sont plutôt bons, il résiste extrêmement bien aux impressions et, grâce à notre traitement, ne se déforme pas sous l’effet des températures extrêmes auxquelles il est soumis. L’INSA de Lyon le teste en parallèle.

Ce qui arrive pour 2019…

Nous arrêterons bientôt de fabriquer la SpiderBot V3.0 et passerons rapidement à la V4.0. Cette toute nouvelle machine bénéficiera de l’expérience acquise avec la SpiderBot 4.0 HT et l’ABSolute.

spiderbot40

Peu de gens s’en souviennent, mais nous avons été les premiers en 2013 à produire une machine avec une extrudeuse à double entraînement, de nombreux fabricants nous ont suivis, comme pour le lit PEI, la chambre fermée, la chambre chauffée, la double tête basculante… Cette V4.0 sera la SpiderBot le plus avancé que nous ayons jamais produit, avec des caractéristiques uniques pour une machine dans cette gamme de prix.

Tête d’impression :

dualdrivehead01
dualdrivehead02
dualdrivehead03

– Entièrement nouvelle, ultra compacte et légère, la tête d’extrusion simple pèse moins de 200gr (prête à imprimer, y compris extrudeuse à double entraînement, extrudeuse à chaud, cartouche chauffante…), la masse de la tête d’extrusion double ~ 280gr (tout compris aussi) – Tête simple ou double avec refroidissement par liquide et extrudeur « Direct Dual Drive » intégrée dans la tête (photos d’un de nos prototypes ci-dessous)

dualdrivehead04
dualdrivehead05

– Les corps sont en polyamide PA12 – Double entraînement avec moteur à déporté (inspiré de flex3drive ou Zesty Nimble), engrenages à vis sans fin en laiton et double entraînement en acier trempé nickelé.

– Buses standard E3D. – Bloc chauffant en bronze (370°C) – Coupure thermique en acier inoxydable ou en titane – Cartouches 24V et sonde HT 500°C – Réglage facile de la pression de l’extrudeuse par vis ou bouton moleté – Ressorts de pression interchangeables pour le double entraînement – Déverrouillage/changement du filament par un simple levier – Démontage de la partie « active » avec une seule vis (accès pour le nettoyage ou la lubrification des engrenages) – Démontage complet de la tête en moins de 3 minutes – Conception optimisée avec un nombre minimum de pièces.

Chambre d’impression

– Chambre chauffée et régulée jusqu’à 80°C – Nouveaux appareils de chauffage 500W – Nouveaux ventilateurs haute température

Plus :

– Dimensions de la machine augmentées à Ø450 x 805mm – Augmentation du volume d’impression à Ø210 x 180 mm – Amélioration de la ventilation de la zone électronique – Nouveau lit à PEI. – Auto-étalonnage du lit avec possibilité de cartographie 3D du lit et intégration de la cartographie 3D dans les mouvements de la tête (par type de lit ou avant chaque impression). – Pompe à eau 500l/h – Nouvelle enceinte – Nouvelle porte verrouillable – …

oozecontrol01

Les tests que nous avons effectués avec cette tête montrent que le paramètre de rétraction requis dans le trancheur est de 2,0 à 2,5 mm, il se situe entre un entraînement direct standard (type Dyze Design / Bondtech / E3D…) qui nécessite une rétraction d’environ 0,8 / 1,5 mm et un Bowden qui nécessite souvent 4,0 à 6,0 mm selon la longueur du tube PTFE. Ces têtes combinent les avantages de l’entraînement direct et ceux d’un bowden, elles combinent la précision de l’entraînement direct et la flexibilité du bowden sans avoir les inconvénients :

  • Le filament est décapé si la tête est trop près du lit (ou si le matériau est trop épais ou si quelque chose a mal tourné) dans le cas d’une tête à entraînement direct,
  • Impossibilité d’imprimer du flex avec une tête bowden,
  • etc…

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter : pboichut[at]qualup.com

Passez un bon Noël et un bon réveillon du Nouvel An

(et promis, dès que la V4.0 sera stable, en 2019, nous remanierons le site…)