21Mar

Covid-19 : Ecran Facial Imprimé Stérilisable

4 Avril : Fichiers Définitifs Téléchargeables et Dernières Infos

Après 12 versions et des dizaines de tests, la version définitive de la visière est disponible en téléchargement.

Elle a été validée par le service de réanimation de l’hôpital de Mâcon
Visière finale

Nous avons fait de notre mieux pour obtenir un support visière qui soit :

  • Rapidement imprimable : moins de 45mn, certaines machines l’impriment en moins de 30mn.
  • Le plus léger possible afin de gêner le moins possible les utilisateurs  (le support visière pèse moins de 14 grammes et l’ensemble complet moins de 40 grammes)
  • Avoir un bandeau au contact du front suffisamment large pour éviter de marquer le front
  • Adaptable automatiquement à la morphologie de la personne
  • Ne risquant pas de tomber si on la bute: la visière tient par un élastique standard 200mm x 1.5 (ou 2.0)
  • Imprimable sans support sur le plus de machines possible, même les plus petites (encombrement 116x138mm)
  • Utilisant du film standard format A4
  • Avoir une bonne protection latérale (demande des responsables de l’Hôpital de Mâcon )
  • Avoir une fixation du film simple et rapidement réalisable (4 trous réalisé au perforateur de bureau standard)
  • Avoir une fixation du film rapide mais sécurisée : tétons latéraux inclinés

Visière finale

Téléchargement des Fichiers

Le fichier Zip est téléchargeable ici :  Covid-19-09.zip

Il comprend :

  • Les fichiers Covid19-09.stl et Covid19-09.STEP
  • Une petite doc d’installation de la visière
  • Le fichier PDF de découpe du film A4
  • Le fichier DXF de découpe pour un traceur à découpe
  • Quelques photos de ce que vous devriez obtenir

Imprimer en Quelle Matière ?

Par ordre de préférence :

  1. PETG
  2. ABS et PLA

Pas besoin de matière haut de gamme comme je pensais au début…

Paramètres d’Impression :

Matière : PLA, ABS, PETG (Si on a le choix : PETG)

Buse 0.4 à 0.6 (en fait ce qu’il y a sur la machine)

Durée d’impression : entre 29mn et 55mn selon le diamètre de buse/vitesse

Epaisseur de couche : 1/2 diamètre buse

Vitesse : selon la machine entre 40 et 60mm/sec, voir plus

Températures Bed et buse : Standard de la matière imprimée
3 loops

Support : Non

Radier : Selon la machine, mais normalement non.

Pièces imbriquables en XY mais pas en Z

Quel Film Utiliser ?

Nous avons fait plusieurs essais des différents films transparents, voici les résultats de nos tests :

Matière :

  • La meilleure matière est le Polycarbonate, la plus transparente et la plus résistante aux chocs, rayures et agents chimiques.
  • Juste après vient le PETG, aussi transparent et un peu moins solide
  • Nous avons fait des essais avec des films transparent de rétroprojecteurs : les films en Polyester sont acceptables bien que souvent un peu fins et moins transparents (APLI reference 01062)
  • Les films PVC (Fellowes CRC53760 150µ PVC) nous ont donné de plutôt mauvais résultats, pas assez transparent et déforment la vision, ce qui fait que certaines personnes (moi par exemple) attrapaient des nausées au bout d’une heure d’utilisation. Mais bon actuellement il ne faut peut-être pas trop faire le difficile.

Epaisseur :

  • Le meilleur compromis entre épaisseur et poids/rigidité c’est du film de 250µ
  • Entre 80 et 150µ c’est un peu fragile mais cela fonctionne
  • Entre 200 et 300µ, c’est très bien, léger et solide
  • 500µ c’est un peu lourd et trop rigide, il faudrait ajouter une pièce qui conforme le bas, car la protection latérale est réduite (comme le fait Joseph Prusa)

Perçages des trous :

4 trous diamètre 5.5mm à 80mm d’entraxe et 11 mm du bord, pouvant être réalisés avec un perforateur de bureau 1, 2 ou 4 trous.

Visière A4
Le fichier de découpe en PDF et DXF est dans le zip téléchargeable.

Les rayons extérieurs sont prévus pour un traceur à découpe, si vous n’avez pas de traceur à découpe, faites 4 coupes au ciseaux à 45°.  Environ 10mm du côté des trous et environ 30mm en partie inférieure.

 Quel Elastique Utiliser ?

Des bracelets caoutchouc standard de 200mm x 1.5 ou 2.0mm

Si vous ne trouvez pas la bonne longueur vous pouvez assembler deux tailles plus petites

Comment la Désinfecter?

L’hôpital de Mâcon utilise une solution à base d’eau de Javel : Ils utilisent de l’eau de javel à 3.6%, redilué à 0.5 litre pour 3 litres d’eau. Ce qui fait 3.50 litres de solution avec 0.5 litre d’eau de javel à 3.6%.

Tremper le support et film 1 heure dans cette solution.

Je vais me renseigner si les lingettes désinfectantes peuvent fonctionner pour le film et je posterai les infos.

Le PLA, l’ABS et le PETG résistent aussi assez bien à l’alcool.

Il est bien entendu interdit d’utiliser cette visière en milieu stérile (Bloc).

Responsabilité/Garantie

Le matériel et informations sur ce site sont fournis sans aucune garantie explicite ou implicite.

Aucun matériel ou information sur ce site n’est destiné à fournir des conseils médicaux.

Toutes les informations sont données  à partir de renseignements que l’on a reçu ou nos expérimentations.

Tout équipement fabriqué ne peut se substituer à du matériel homologué, ni remplacer les règles d’hygiène et sécurité de l’établissement, les « gestes barrière »

Ces équipements doivent être employés seulement en complément et non en remplacement du matériel homologué et, en l’absence de celui-ci, en substitution temporaire au regard de l’urgence.

L’établissement hospitalier doit autoriser l’emploi de ces visières  et mettre en place un protocole interne de contrôle et validation

Il faut du bon sens et être réalistes et, entre deux maux, choisir le moindre.

Pour terminer…

Je suis bien conscient que c’est une goutte d’eau dans l’océan par rapport aux besoins réels de nos services de santé, mais si cela nous permet d’équiper quelques hôpitaux ou quelques sociétés…

Si vous avez des questions ou besoin des fichiers sous d’autres formats, contactez moi  : pboichut[at]qualup.com

Vous avez le droit d’utiliser les fichiers comme bon vous semble, sous condition :

  • Pas d’utilisation commerciale, vous pouvez uniquement facturer le coût matière et consommation électrique de l’imprimante à vos clients, pas plus de 3€ la visière, pour que vous puissiez acheter du film et de la matière. Le but est d’aider les services de santé, pas de faire de l’argent sur leur dos…
  • Je n’aimerais pas voir une visière sur ebay à 30€
  • Respecter les termes de la licence CC BY-NC-S

This work is licensed under a
Creative Commons (4.0 International License)

Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions
CC BY-NC-S


Le texte ci-dessous est obsolète

31 Mars : il y a eu beaucoup d’évolutions dans la visière, les fichiers seront mis à jour dans quelques jours.

Plusieurs informations plus récentes sont dans mes réponses dans les commentaires


21 Mars

Il y a plusieurs fichiers sur le Web permettant de s’imprimer un Ecran Facial de Protection, la solution de Joseph PRUSA est l’une des plus aboutie.
Petit bémol, l’écran de Joseph PRUSA utilise 27 gr de matière et possède des petits détails qui ne s’impriment pas facilement avec des matières qui sont stérilisables telles que le PEI (Ultem)  ou le PPSU.

Ecran Facial Stérilisable

J’ai redessiné un Ecran Facial qui s’imprime plus facilement en PEI / PPSU, 35% plus rapidement et plus économique en matière : 18 gr au lieu de 27 gr de matière, important lorsque l’on connait le prix au kg du PEI en filament – entre 200 et 300€… La pièce imprimée coûte environ 4€ HT de matière en PEI.

Covid19 mask

Vous avez besoin d’Ecrans Faciaux, contactez nous…

Nous avons une imprimante 3D Haute Température disponible, qui permet d’imprimer une dizaine d’écrans stérilisables par jour. Nous pouvons les fournir gratuitement à un hôpital de proximité (France – départements 71-01).

Bien que les températures très élevées atteintes lors de l’impression rendent la pièce stérile lorsqu’elle sort de la machine, nous pourrons uniquement fournir les écrans en PEI non stérile car notre unité de production est loin d’être au normes sanitaires, il faudra les passer en autoclave avant utilisation.

La société Sinthylène à Pont de Vaux (01), s’est proposée de faire gratuitement les découpes des films transparents, merci à eux…

Nous sommes actuellement à la recherche, d’un fournisseur pour les élastiques.

Si un spécialiste de la stérilisation peut nous conseiller et nous expliquer comment améliorer le process, il peut me contacter directement : pboichut[at]qualup.com ou 03 85 33 29 35 (faites le 1)

Imprimez des Ecrans Faciaux…

Vous avez accès à une  imprimante 3D Haute Température, téléchargez le zip et imprimez le support d’écran en PEI.

Si vous avez une imprimante standard, vous pouvez l’imprimer en PLA, PETG, ABS ou autre, les pièces seront alors à usage unique et ne seront pas stérilisables.

24 Mars 2020 :

Ajout de la Version 01 dans le Zip qui s’imprime plus rapidement (environ 45mn par support de masque).

http://www.spiderbot.eu/images/stories/Blog/covid19-00-pei9085-150-01.png

Télécharger le zip contenant fichiers ici (au format STEP, STL, DXF, PDF…)

C’est encore une version beta en cours de validation, il y aura des modifications et évolutions selon les retours utilisateurs).

Dans le Zip il y a 7 Fichiers :

Covid19-00-SansMarquageTemp.stp et STL : les fichiers, pour imprimer des masques sans marquage de température sur les cotés.

Covid19 sans marquage

Covid19-00-PEI9085.stp et STL : les fichiers  pour imprimer des écrans avec marquage de température limite de stérilisation (150°C)

Covid19-PEI 9085

MasquePolycarbonate500microns.dxf, AI et PDF : fichiers de découpe des écrans au format DXF (Autocad) et AI (Adobe Illustrator) et PDF, utilisé par un traceur à découpe.
Vous pouvez imprimer ce fichier à l’échelle 1 (240mmx240mm faites un montage avec 2 feuilles A4). Découper la feuille de PolyCarbonate (ou autre film transparent) de 200 à 500 microns d’épaisseur aux ciseaux ou au cutter.

Les perçages peuvent être réalisés avec un emporte-piece diamètre 5.00mm ou une pince emporte pièce.
Face Polycarbonate

N’oubliez pas

N’oubliez pas que, selon les études, le virus peut survivre sur le plastique pendant 48 à 90 heures et que tous les thermoplastiques ne peuvent pas être facilement stérilisés après usage.

Je me répète : Si vous ne pouvez pas imprimer en PEI ou PPSU (il y a peu de machines capable d’imprimer ces matières), les masques imprimés seront impérativement à usage unique. Parlez en avec les services de santé avant de leur fournir, ils auront peut-être des idées de stérilisation (Eau de Javel ?).
Ne créez pas plus de problèmes à ceux qui travaillent si dur pour nous protéger et soigner les malades.

Paramètres d’Impression

Environ 1h30 d’impression par pièce, à valider par un essai sur votre machine :

PEI 9085 : Lit 180°C, Buse 340/350°C, Chambre 160/170°C, Buse 0.60, Epaisseur de couche 0.30, 3 loops (boucles dans le slicer)
PEI 1010 : Lit 210°C, Buse 360/370°C, Chambre 200/210°C, Buse 0.60, Epaisseur de couche 0.30, 3 loops
PPSU : Lit 230°C, Buse 380/390°C, Chambre 220°C, Buse 0.60, Epaisseur de couche 0.30, 3 loops.
Autres Matières : Vos paramètres de températures standard, 3 loops, épaisseur de couche en fonction de votre diamètre de buse (épaisseur de couche = 1/2 diamètre de buse fonctionne généralement très bien).

19 thoughts on “Covid-19 : Ecran Facial Imprimé Stérilisable

  1. Bonjours je souhaite savoir un détail ces la visière qui et a usage unique ou le masque complet ils peuvent le conserver sur la tête tant qu’ils est pas exposer au sécrétion

    1. Bonjour,

      Le problème est que l’on ne peut pas savoir si le masque a été souillé ou non.
      Si le support et la visière sont souillés, il est dangereux de les réutiliser sans les stériliser. Il est plus prudent de les jetter

      J’ai eu une personne d’un Hopital de ma région, qui m’a dit qu’ils désinfectaient à l’Eau de Javel car ils n’ont pas les moyens de se payer l’autoclave.
      Ils utilisent de l’eau de javel à 3.6%, redilué à 0.5 litre pour 3 litres d’eau. Ce qui fait 3.50 litres de solution avec 0.5 litre d’eau de javel à 3.6%.
      Donc un support en PETG devrait pouvoir être désinfecté avec leur solution, il faut faire des essais pour voir si le PETG, ne se dégrade pas trop rapidement.
      Pour la visière (face transparente), tout dépend de la matière, PETG, Polycarbonate, même solution de désinfection à l’eau de javel.
      Je ne sais pas si c’est suffisant ou pas, car les pièces imprimées en 3D sont poreuses, je pense que seule une vraie stérilisation en autoclave est totalement sûre (support en PEI, visière polycarbonate).

      Mais bon… En ce moment, comme beaucoup d’hopitaux en sont réduit à faire de la « médecine de guerre« , un masque passé à l’eau de javel est surement mieux que rien !

      Si quelqu’un qui connait bien la stérilisation peut confirmer ou infirmer… Merci.

      1. Bonjour,
        depuis ce post, avez vous eu une information concernant les traitements possibles contre ce virus (T° et temps en étuve, réaction aux produits type alcool ou javel ou encore UVA, UVB et UVC)??
        Il me semble que le problème principal pour sur le fait de le tuer en cas de contamination ou après usage d’une protection. Et là il n’y a pas grand chose de publié. Si vous avez quelque chose ce, merci par avance de bien vouloir le partager. J’ai à disposition de quoi monter une chambre de stérilisation en UVC et ozone mais est utile? normalement oui mais… Pour humain ou matériel? (sas de décontamination de tout le corps habillé).
        Concernant ensuite les visières, les pochettes à document de certaines marques sont particulièrement transparentes. Ne serait il pas possible d’adapter un support sur l’arrondi d’un serre tête avec de l’inox 1,6mm depuis votre pièce imprimée, cela permet un système à usage unique pour pallier à l’approvisionnement en visière?
        Bertrand

        1. Oui, désolé je n’ai pas eu le temps de poster toutes les infos que j’ai reçu, je vais mettre tout à jour ce Week End.

          1 – Nous avons été en contact avec le Président de la Commission Médicale d’Etablissement (CME) d’un hopital de la région, il nous a informé que l’on peut désinfecter à froid.
          Il semble donc que la désinfection peut se faire avec une solution d’eau de javel dans les proportions citées dans mon autre post du 23 mars, et qu’il ne soit pas besoin d’imprimer en PEI mais de passer en PLA, ABS (Prusa recommande le PETG).

          2 – Il y a un projet intéressant sur la région parisienne qui donne pas mal d’infos : http://3d4care.org/ ils impriment en PLA et ABS. Il y a un projet sur Bordeaux (https://objectifaquitaine.latribune.fr/innovation/2020-03-27/impression-3d-trois-startups-offrent-au-chu-de-bordeaux-des-equipements-contre-le-covid-19-843541.html) et énormément de design différents et d’info sur facebook.

          3 – Concernant les visières, Lundi 6 Avril, nous allons recevoir un rouleau de 120 mètres de Polycarbonate en 250µ, gentiment offert par d’un des leaders mondial de la chimie Sabic.
          Une société de la région https://www.sinthylene.com/ va nous découper les visières dans un format standard A4 avec des perforations équivalentes à un perforateur de bureau.
          Ceci va faire quelques milliers de visières, plus que l’on en aura besoin. On les mettra à disposition des personnes qui ont besoin et qui supportent notre dernier design : A4 perforé avec un perforateur de bureau (il y a plusieurs visières qui ont le même design)
          Visière A4

          4 – Au sujet des matières pour les films :
          – Le Polycarbonate est la matière la plus transparente et la plus résistante aux chocs et agents chimiques.
          – Une matière qui va aussi très très bien c’est le film en PETG (250µ si possible).
          – Nous avons fait des essais avec des films transparent de rétroprojecteurs : les films en polyester sont acceptables (APLI reference 01062), les films PVC (Fellowes CRC53760 150µ PVC) nous ont donné de plutôt mauvais résultats, pas assez transparent et déforment la vision, ce qui fait que certaines personnes (moi par exemple) attrapaient des nausées au bout d’une heure d’utilisation. Mais bon actuellement il ne faut peut-être pas trop faire le difficile.

          5 – Concernant les épaisseurs des films : nous recommandons entre 150 et 250µ. 500µ c’est un peu trop rigide il faut ajouter un guide en partie inférieure pour conformer. 85 à 130µ c’est un peu trop fragile (mais cela fonctionne)

          6 – Avec nos visières nous fournissons des bracelets caoutchouc jetables longueur 200mm, mais on peut faire avec 2 x 100mm ou 1 x 150mm + 1 x 50mm, etc…

          Je ne suis pas sûr de bien comprendre votre adaptation d’un support inox, pourriez vous m’expliquer (un petit croquis par email pboichut[at]qualup.com par exemple), merci.

          1. Bonjour,
            Félicitation pour l’approvisionnement en polycarbonate! C’est bien de voir des personnes se mobiliser et avoir un écho. Super.
            Merci pour l’information concernant l’eau de javel. Quid d’un bain d’alcool ménager à 70 voir 90?
            Concernant le support inox il servirait de guide pour le cintrage du film mylar (en rouleau mais très souple) pour le tendre et serait facile à désinfecter (étuve…). Je vais faire un essai mylar et pochette pour A4 et si réussite je vous poste le résultat. Le problème de la pochette A4 sera la double couche : effet optique et tendance à la couche intérieure à ne pas se conformer à la courbure et à se rapprocher du visage.
            En complément, et toujours sur la destruction de ce virus, avez vous des infos sur le traitement en UV car j’ai de l’UVC à dispo et possibilité de faire un petit robot ou remorque ou encore chambre de stérilisation mais je n’ai aucune idée du flux nécessaire et combien de temps.
            Merci par avance et je reviens vers vous.

    2. Bonjour,
      Le problème est que l’on ne peut pas savoir si le masque a été exposé aux sécrétions ou non…
      Le mieux c’est de le désinfecter le masque et la visière plus souvent possible, il semblerait que 10 minutes dans la solution de javel ci-dessus soit suffisante.
      Si quelqu’un du milieu médical peut confirmer, merci.

  2. Bonjour,

    Vos informations sont vraiment intéressantes et bravo pour vos initiatives.

    Petites précisions concernant la capacité des passages en autoclave sur les matières polycarbonates et PETG :

    Polycarbonate : 1 à 10 cycles. Certains PC specifiques jusqu à 350 cycles.
    PETG : n est pas reconnu pour passer en autoclave.

    PEI et PPSU : excellents en autoclave : 500 à 1 000 cycles ainsi que super tenue chimique.

    Les PETG (+) et PC peuvent et devraient résister aux détergents les plus communs pour ce type d applications.

    Si on peut aider, n hésitez pas à me contacter.

    Raphaël GEHRER

    1. Bonjour Mr GEHRER,

      Merci beaucoup de toutes ces informations…

      Actuellement on se bat pour trouver du film PC en 250µ, le distributeur que l’on a trouvé (Thyssen Krupp à Lyon) ne veut pas nous fournir par 10 ou 20m², il nous demande d’acheter par 85m² (100 feuilles).

      Sauriez-vous ou l’on pourrait trouver du film PC en 250µ ? (200 à 300µ)

  3. Bonjour, il me semble que la taille du support de visière est trop petite pour un adulte. …120mm de diamètre. Quel est la dimension standard pour adapter l’échelle du support à imprimer. Merci bonne soirée. Collura Mario

    1. Bonjour,

      Nous les imprimons à l’échelle 1, en fait c’est très souple et cela s’ouvre lorsqu’on le porte.
      Faites un essai et dites moi…

  4. Merci pour le plan, j’ai fait le premier exemplaire ce soir. Le modèle est bon, un peu serré peut-être pour moi. Pour le film transparent j’ai pris une pochette en plastique ce qui permet d’avoir les trous déjà positionnés. L’impression a été faite sur une Zortrax M200 en 1h38 en couche de 0,29 avec du Z-Ultrat. Demain je vais imprimer un deuxième exemplaire. Ces supports seront pour un convoyeur de fond.

  5. Bonjour,
    Votre projet de création et développement d’écran facial est formidable, je vous félicite!
    Encore un exemple de dévouement pour le bien de la société dans cette période bien sombre. C’est tout à votre honneur!
    Je suis responsable d’un site de production d’appareillage orthopédique. Celui-ci a été fermé depuis les mesures de confinement mais je me dois de ré-ouvrir partiellement pour reconstituer des stocks.
    La sécurité de mes salariés est ma priorité absolue et votre solution de protection me semble adapté en complément de toutes les autres mesures barrières en vigueur.
    Je vais faire fabriquer quelques uns de vos supports par un prestataire local équipé d’une imprimante Stratasys. Par contre j’ai quelques difficultés pour trouver le film PC en 250 microns (Lexan ou Makrofol). Vous indiquez que vous avez pu obtenir un rouleau de film via Sabic, est-il envisageable de vous en commander un peu (pour l’équivalent de 30 à 40 visières)?
    Bien cordialement

    1. Bonjour,
      Nous attendons le film de Sabic, et devrions le recevoir demain, mais cela semble compromis car sur le tracking number, la palette n’a pas été ramassée en Hollande…

      Je vous vous informé.
      Sinon le film que l’on arrive à trouver et qui est le « moins mauvais » c’est le film en Polyester 100µ/130µ APLI reference 01062, mais on n’a pas tout essayé; il y en a surement d’autres.

      Cordialement

  6. Bonjour.
    De nombreux personnels de santé s’équipent de visiéres en complément du masque chirurgical ou ffp2. Pensez vous que pour d’autres professions qui évoluent dans des milieux moins exposés et moins contaminés que le milieu médical, l’utilisation de l’écran facial puisse remplacer le masque ? A votre connaissance, existerait il une étude comparative ou recommandations officielles, entre l’écran facial et le masque vis à vis de la protection contre le covid 19 pour les professions non médicales ? Merci.

    1. Désolé, je ne sais pas si l’écran facial peut remplacer le masque, je pense que c’est une protection supplémentaire qui prolonge la durée de vie des masques.
      Nous avons de plus en plus de demandes de la part d’artisants, pme, qui veulent reprendre le travail et recherchent des écrans (beaucoup plus confortable qu’un masque)
      Je ne sais pas s’il existe une étude.
      A deux maux on choisi le moindre, le bon sens laisse penser qu’une visière est toujours mieux que rien.

  7. Merci beaucoup pour ce partage, votre fichier fonctionne bien sur ma Tiertime UP plus 2.
    Il a juste réduire la taille du support à 95% de l’original pour s’accommoder du petit plateau de cette imprimante. Environ une heure d’impression par pièce. Il faut être patient mais ça dépanne 🙂
    encore merci

  8. Bonjour,

    Je souhaiterai réaliser un moule d’injection pour support visière sur les bases de votre 3D, puis je le faire?

    D’avance Merci.

    Cdlt

    Jerome Moreau

    1. Oui, bien sûr.

      Seule chose que l’on aimerait bien, c’est que vous preniez une marge raisonnable (amortissement moule + coûts de production x 2 par exemple)

      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *