Questions fréquentes

L’impression 3D opensource est relativement nouvelle, moins de 10 ans.
Comme toute nouvelle technologie, des améliorations et des corrections seront apportées au fur et à mesure de son évolution.
Nos premiers clients sont aussi importants que les futurs et nous ne voulons pas qu’ils soient désavantagés parce qu’ils nous ont fait confiance dès le début.
Lorsqu’un nouveau développement est qualifié, nous vérifions toujours que le nouveau design est compatible avec les imprimantes déjà vendues.
Nous offrirons des mises à niveau à un prix spécial pour les clients existants. Les évolutions étant, dans la mesure du possible, aussi disponible.

Notre société a été crée en 2004, et nous travaillons sur l’impression3D depuis 2011.
Si vous connaissez l’impression 3D depuis plusieurs années, vous avez pu vous rendre compte que nous avons toujours innové et étions les premiers ou dans les premiers à commercialiser une machine de série avec :

– Une tête d’extrusion tout métal (dans le même temps, en 2013, E3D sortait ses 1eres têtes tout métal)
– Un extrudeur à double entrainement (DualDrive en 2013, largement utilisé maintenant par les leaders des fabricants d’extrudeurs haut de gamme : Dyze, Bondtech… )
– Enceinte fermée et capotée (tout le monde y vient)
– Système à 3 sphères et rotules magnétiques, nos machines sont les seules du marché avec un système à 3 spheres.
– Machine dont la géométrie n’était pas réalisée par un assemblage de composants mais par la précision de la découpe laser.
– Chambre chauffée (indispensable pour imprimer des matières techniques…)
– Double tête pivotante (la buse inutilisée ne touche plus la pièce imprimée)
– Lit d’impression en PEI
– Chauffage de pièce par infrarouge (2018) et enceinte recouverte de matière réfléchissant les rayonnements infrarouges

Nous sommes une TPE française et une petite équipe de passionnés, nous concevons et fabriquons en France des imprimantes 3D depuis 2011, les premières machines ont été livrées au premier semestre 2013, il y a donc bientôt 6 ans maintenant. Néanmoins, comme avec toute entreprise, petite ou grande, il y a un risque de disparition de l’entreprise, nous ne pouvons pas garantir que nous serons là dans 5 ans (mais quelle société le peut, à l’heure actuelle ?). Toutefois, voici quelques informations qui pourraient vous sécuriser et tranquilliser :
– Nous sommes financé sur nos fonds propres et ne sommes pas dépendants d’actionnaires qui pourraient décider de changer de stratégie ou de politique. La presque totalité des bénéfices est ré-injectée dans la R&D.
– Les décisions techniques ou marketing sont prises par une petite équipe de personnes expérimentées qui partagent toutes la même devise : Fabriquer des imprimantes 3D FFF avec le meilleur de la technologie actuelle et au meilleur rapport qualité/prix possible :  « Nous ne parlons pas de gadgets, de fioritures, ni de prétentions exagérées, nous parlons de qualité d’impression, de conception robuste et de performance ! » 
– Nos frais fixes sont réduits au strict minimum, la production étant réalisée par des partenaires spécialisés équipés de machines CNC de dernière génération, ce qui autorise de supporter facilement les pics ou ralentissement de commandes sans trop influencer notre trésorerie.
– Nous avons vu apparaître puis disparaître des dizaines et des dizaines de sociétés fabriquant des imprimantes 3D ! Nous avons toujours gardé la même ligne de conduite : fabriquer des machines à la pointe de la technologie, sans tenir compte des modes ou tendances, c’est surement ce qui fait que nous sommes toujours là et heureux de ce choix…
– Pour finir, au cas ou nous devrions fermer la société, nous nous engageons à fournir à nos clients les fichiers STEP des machines et la liste des principaux fournisseurs.

Nos machines sont conçues en France et fabriquées majoritairement en France, presque entièrement en Bourgogne et dans la région Mâconnaise.
Bien sûr il y a plusieurs composants provenant de Chine (alimentations, composants électroniques, moteurs pas à pas, certains composants de têtes…). Pour être honnête, il n’est plus possible de lutter sur certains composants, et les fabricants chinois ont atteint un niveau de qualité qui n’a rien a envier aux fabrications européennes, il suffit de bien les sélectionner.
Les machines sont entièrement assemblées, câblées, calibrées en France.
Plus de 80% de la valeur de la machine est réalisée en France.

Oui, nous pouvons livrer dans le monde entier (sauf dans certains pays sous embargo de l’ONU ni à des adresses personnelles en Russie). Veuillez nous envoyer un courriel avec votre adresse de livraison complète à info[at]qualup.com, nous vous ferons un devis et vous informerons, généralement sous 24 heures.
Notez que les documentations et manuels sont disponibles uniquement en Anglais et Français.

Oui, aucun problème, l’adresse de facturation et l’adresse de livraison peuvent être différentes, il suffit qu’elles soient dans le même pays.

Malheureusement non, vous devez payer les frais d’expédition vers votre pays. Actuellement, comme notre site Web ne gère pas tous les pays, veuillez nous envoyer un courriel avec votre adresse de livraison complète à info[at]qualup.com, nous vous le calculerons et vous en informerons, généralement le même jour ouvrable.

Notez que les frais d’expédition n’incluront pas les taxes éventuelles de votre pays (varie selon le pays de destination), contactez nous si vous avez des questions relatives à l’expédition.

Le site web peut afficher deux prix, les règles européennes de TVA sont ci-dessous :

– Si vous êtes en France, vous devez payer la TVA (20%).
– Si vous êtes dans l’Union Européenne et que vous pouvez nous fournir un numéro de TVA européen valide / adresse de l’entreprise pour la facturation, vous serez exonéré de TVA, si vous ne pouvez pas fournir un numéro de TVA valide, vous devrez payer la TVA française (20%).
– Tous les autres pays dans le monde + la Suisse et la Norvège ne paient pas la TVA.

Notez que le coût n’inclura pas les taxes douanières  éventuelles de votre pays (variables selon le pays de destination).
Si vous avez une question concernant les taxes et les frais d’expédition, n’hésitez pas à envoyer un email à info[at]qualup.com

Oui, nous fournissons une suite logicielle pré-configurée, comprenant :
– 2 logiciels de tranchage, KISSlicer et Cura, adaptés à nos machines
– Des logiciels outil pour simplifier la connection réseau, connection ftp au Raspberry Pi
– Les sources du Firmware et le logiciel de compilation

Notez qu’il n’y a pas de logiciel de CAO fourni (Conception Assistée par Ordinateur)
Si vous n’avez pas de logiciel de CAO nous vous conseillons de démarrer avec DesignSpark Mechanical de RS-Component, gratuit, puissant et simple à utiliser (pour un logiciel de CAO)

Non, bien sûr que non, nous avons été inspirés par le travail de :
Dr Clavel à l’Université de Lausanne pour la technologie Delta.
– Johann Rocholl, pour la géométrie Delta avec guidage linéaire.
– Hot-World GmbH & Co. KG pour les firmwares.
– La communauté Arduino.
– Lonesock pour KISSlicer.
– Et, bien sûr, toute la communauté RepRap, Cura
– Le système de transmission de puissance de la tête est inspiré par Flex3drive ou Zesty Nimble.
– Nous utilisons aussi des cœurs de caméras thermiques FLIR.
Un grand merci à toutes ces personnes ou sociétés pour leur travail fantastique.

La conception et la réalisation des :

-Système à trois sphères.
-Bras carbone à rotules magnétiques.
-Système d’extrusion de filament à double entraînement.
-Tête d’extrusion simple à refroidissement liquide.
-Tête d’extrusion double à refroidissement liquide.
-Système de palpeur de lit d’impression.
-Système de chauffe par radiants.
-Principe de four infrarouge protégé des rayonnements.
-Camera thermique intégrée.
-…

Tous sont exclusifs à votre SpiderBot…

Les logiciels que nous utilisons existent pour Mac et Linux, mais nous ne pouvons pas fournir de support ou d’installation pour ces systèmes d’exploitation, vous devrez les configurer manuellement.

Nous utilisons une version modifiée de Repetier Firmware.