Nos actualités

Le PEEK, qu’est ce que c’est ?

Le polyétheréthercétone (PEEK en anglais) est un polymère thermoplastique appartenant à la famille PAEK. Les autres membres de cette famille sont le PEKK, PEEKK,…

temperatureperformance

Le PEEK est le membre le plus connu commercialement de la famille PAEK. Il est de couleur neutre (beige clair) et structurellement stable sur une large plage de température (de -190 °C à 260 °C selon les grades). Il est très résistant à la dégradation thermique, ainsi qu’aux attaques des milieux organiques et aqueux. Il présente une résistance chimique et une résistance à l’usure exceptionnelle. Il est biocompatible, stérilisable. 
Sous des conditions de charge de traction, ses propriétés mécaniques sont supérieures à celles de tous les thermodurcissables (non chargés).

Le PEEK a une température de transition vitreuse (Tg) entre 145 et 160°C et une température de fusion (Tm) de 330 à 345°C.

La combinaison unique de propriétés mécaniques, thermiques et chimiques du PEEK le rend adapté à son application dans des ingénieries techniquement les plus exigeantes.

GESTION THERMIQUE PENDANT L’IMPRESSION 3D

Il est important de bien comprendre le comportement des matériaux lors de l’impression3D. Ceci est particulièrement vrai pour les matériaux de type semi-cristallins à hautes performances comme le PEEK.

La température de l’objet en cours d’impression joue un rôle primordial lors du traitement par impression 3D, il est important d’être conscient des exigences de gestion thermique de ces types de matières et il est nécessaire de bien distinguer les polymères de base et les polymères amorphes (Type ABS) des polymères haute performance tels que le PEEK.

Si la température de l’objet en cours d’impression n’est pas suffisante, il en résulte des phénomènes de délamination des couches (mauvaise adhérence entre les couches car la couche inférieure est trop froide), déformations (communément appelé Warping), variations dimensionnelles, mauvaise cristallisation, cristallisation incomplète, etc… 
Un lit d’impression chauffé (même à 150°C) et une enceinte fermée ne sont pas suffisants, pour imprimer correctement du PEEK, il faut maintenir la pièce à très haute température pour éviter ces désagréments.

spiderbot4htzones

La SpiderBot HT est équipée d’un système exclusif de chauffe de pièce par infrarouge (brevet en cours), qui maintiennent la pièce en cours d’impression à des températures allant jusqu’à 200°C. Ce qui réduit les tensions dûes au retrait et ainsi que les déformations lors de la phase de cristallisation du PEEK et produit ainsi des pièces beaucoup plus résistantes et homogènes.

L’avantage de ce système est qu’il permet d’utiliser des composants de qualité standard car seule la pièce en cours d’impression est maintenue à haute température, les composants pénétrant dans la zone de chauffe infrarouge sont, soit refroidis par eau, soit recouverts de film réfléchissant les rayonnements infrarouge.